Menu

Qui sommes nous ?

« Un syndicat au service de la diversité des agricultures iséroises »     

                                Jérôme Crozat, Président de la FDSEA 38

Nos missions

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de l’Isère (FDSEA 38) est un syndicat agricole qui assure la représentation et la défense des intérêts des agricultrices et agriculteurs. C’est le syndicat majoritaire dans la profession agricole du département.
La FDSEA est constituée de femmes et d’hommes qui œuvrent pour :

• La défense des intérêts collectifs et individuels des agriculteurs et de l’agriculture,
• Leur représentation auprès des pouvoirs publics, des institutions et des élus politiques,
• L’information et la formation. 

La FDSEA 38 accompagne au quotidien les agriculteurs du département de l’Isère. Elle travaille pour trouver des solutions à tous les types d’exploitation quel que soit leur taille, leur type et leur mode de production ou de commercialisation.             
Nous défendons toutes les agricultures !

Assurer une juste rémunération et des retraites descentes aux agriculteurs et agricultrices, défendre le foncier agricole, faire face aux enjeux de l’emploi, préparer l’avenir avec les évolutions de la PAC… En tant que syndicat, notre rôle est de défendre la profession agricole face aux défis actuels et futurs.

La FDSEA 38 porte également les revendications des syndicats locaux isérois et travaille étroitement avec la FRSEA Auvergne Rhône-Alpes et la FNSEA afin de faire aboutir leurs demandes.         
La force du syndicat est son réseau.

Nos valeurs

La FDSEA 38 propose un syndicalisme de proximité et de projets avec des valeurs fortes :

• Responsabilité
• Solidarité
• Combativité
• Pragmatisme

Notre histoire

La Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricole de l’Isère (FDSEA38) a été constituée en 1945 avec Joseph Garavel à la présidence.     
Elle est un syndicat professionnel français de la loi du 21 mars 1884, avec pour objet : «  l’étude et la défense des droits ainsi que des intérêts matériels et moraux, tant collectifs qu’individuels, des personnes visées par leurs statuts » (art. L.41 1 -1 du Code du Travail).

Dans le département de l’Isère, deux hommes marquèrent le monde agricole et syndical :
– Albert Genin, issu de la Jeunesse Agricole Catholique (JAC), fut président de la FDSEA en 1957 et secrétaire général de la FNSEA, il défendait une vision moderne et organisée de l’agriculture et soutenait la création de l’Europe.
– Fréjus Michon (1924-1987) originaire de La Mure, fut une figure du syndicalisme agricole de l’Isère et au niveau national. Il a beaucoup œuvré pour l’organisation de la filière laitière et a été Président du Conseil de direction de l’office national interprofessionnel du lait et des produits laitiers.

En 2018, la Fédération Départementale des Syndicats d’Exploitants Agricoles de l’Isère, premier syndicat agricole du département, regroupe 113 syndicats communaux ou intercommunaux avec plus de 1 200 adhérents.

L’agriculture iséroise

L’Isère présente des paysages variés qui influence fortement le développement économique ainsi que les dynamiques d’aménagement du territoire. Cette pluralité d’écosystème amène une agriculture diversifiée. 
Les vastes plaines au nord-ouest accueillent des exploitations en grandes cultures (céréales et oléagineux) qui côtoient des exploitations mixtes (polyculture-élevage). Des zones de moyenne et haute montagne dans le sud-est présente une dominance de l’élevage et des surfaces en herbe.

L’agriculture iséroise se démarque par ses productions avec labels de qualité, dont :

• AOC Noix de Grenoble
• AOC Bleu de Sassenage-Vercors
• IGP Saint Marcellin

En juin 2018, les partenaires du Pôle agroalimentaire isérois ont officiellement lancé la marque « Alpes IsHere » pour promouvoir les produits isérois et circuits alimentaires de proximité.     
Cette marque concerne des produits agricoles et agroalimentaires :

• Issus d’une ferme iséroise ou élaborés à partir de produits agricoles du territoire,
• Qui garantit une juste rémunération au producteur,
• Qui respecte les bonnes pratiques d’élevage et le bien-être animal ainsi que la maîtrise des produits et traitements des cultures.

Les exploitations iséroises en quelques chiffres :

Les productions iséroises en quelques chiffres :

Source : AGRESTE, SAA, 2017

Les profils des nouveaux agriculteurs installés (bénéficiant de la DJA) :

Le foncier agricole en Isère :

Les surfaces iséroises dédiées à l’agriculture biologique :

Clé de lecture : l’épaisseur des traits correspond à la part des surfaces agricoles en AB sur l’ensemble des surfaces agricoles des EPCI.          
Source : DDT 2018

Informations et images issues du panorama de l’agriculture iséroise réalisé par le Département de l’Isère – Direction Départementale des Territoires, 2019

Pour plus d’informations sur l’agriculture iséroise, consultez le panorama de l’agriculture iséroise réalisé par le Département de l’Isère – Direction Départementale des Territoires, 2019 : 

201910_PANORAMA-AGRICULTURE_VF1Télécharger